• Est-ce que vos amis savent que vous avez un blog ?

    A la base, je voulais écrire un article pour déprimer et vous dire à quel point ma vie n'est pas géniale pour ne pas changer. Mais en réfléchissant à comment commencer l'article, je me suis demandée si vos amis/vos proches savent que vous avez un blog ou non. 

    Pour être sincère, mon blog est vraiment quelque chose de privé à mes yeux. Je suis contente d'avoir cet endroit où je peux être moi-même ou essayer d'avoir des goods vibes sans qu'on vienne se moquer de moi ou se rendre compte qu'en IRL je porte un masque. Parce que oui, je suis ce genre de personnes qui s'adaptent d'en fonction avec qui elle est. J'ai l'impression que les gens n'aiment pas ce que je suis réellement. Il y a cet épisode de Degrassi qui dit qu'on est pas autorisé à avoir des sentiments quand ça gêne les autres et je pense que ma vie c'est un peu ça. Je suis quelqu'un d'hypersensible, d'extrême et ça dérange. On m'apprécie beaucoup plus lorsque je me tais, que je ne dis rien et que je souris à tout va. Je ne laisse que quelques personnes voir qui je suis et je crois qu'au fond, j'en oublie presque comment je suis. Ca m'a frappé quand une amie m'a dit "tu pleures ?" car j'avais ce masque de fille forte prétentieuse alors que je suis en réalité la fille qui se sent comme une merde la plupart du temps et qui pleure dès qu'elle est seule. (mais on va dire que ça s'améliore avec le temps)

    Donc mes blogs sont là. Que ce soit Eklablog ou Tumblr d'ailleurs. Au niveau des gens, j'ai passé mon Tumblr à quelqu'un un jour. Il a fini par désinstaller Tumblr car le mien le déprimait trop. Comment lui dire que ce qui le déprimait, c'est ce que je ressens aha. Autrement, mon copain peut lire mon blog et mon Tumblr mais il ne l'a jamais fait et ne le fera probablement pas. Je crois que ça me blesse un peu beaucoup au fond mais soit. J'ai appris à ne pas attendre beaucoup de lui. Mon blog est quelque chose que je ne pense pas à partager. Je ne pense même pas à en évoquer le sujet en fait. De peur qu'on se moque en disant qu'un blog ça fait très ado, très gamin alors que ça m'aide à aller mieux. Dans le film Ask me Anything, elle dit "Tout être humain est une somme de contradiction, certains le cachent mieux que d'autre". Et c'est tellement vrai. J'ai envie que des gens apprennent à découvrir le vrai moi et en même temps, je suis effrayée à l'idée qu'ils n'aiment pas qui je suis.

    « J'ai trouvé un stage (et oui ce titre existe omg je vais pleurer)J'ai perdu mon ongle pour la première fois de ma vie »

  • Comments

    1
    Saturday 17th October 2020 at 12:30

    En tant qu'hypersensible, je peux que être d'accord avec toi. Et même si c'est bien  maigre, je peux te dire que les choses finissent par s'arranger, surtout quand on trouve les bonnes personnes ( c'est fou comme un " bon entourage " joue sur le mental et le bien être ).

    Pour ce qui est du blogging ( ou du rp comme je fais ) j'pense que tous le monde est plus ou moins au courant et peuvent voir ce que je fais, sans doute parce que je ne parle pas de ma vie en soit mais plus de mes projets d'écriture ( même si j'ai étrangement plus de mal a parler des mes écrits que de ma vie, va savoir pourquoi ). Après, je sais que y a beaucoup de gens qui en parle pas par peur, comme tu dis, qu'on trouve ça gamin ou autre, mais franchement, du moment que t'es à l'aise, le dire ou pas le dire, ça a pas grande importance.

    P.S: j'ai galéré a écrire avec un pouce en moins, ma vie par en couille, mais force à nous, on va le faire et s'en sortir.

      • Saturday 17th October 2020 at 14:06

        Oui, au fil des années j'ai un meilleur entourage et je vois bien que ça joue beaucoup. Et le fait de trouver des personnes qui essaient de me comprendre, ça me touche énormément. 

        Peut-être parce que tes écrits sont plus intimes à ton sujet, plutôt que ta propre vie ? Il y a sûrement des détails que tu omets volontairement de dire alors que ce n'est pas le cas dans tes écrits.
        En plus, les gens pensent souvent à Skyrock quand on parle de blog et j'ai l'impression que c'est un tout autre délire là-bas. x)

        Qu'est-ce que tu as fait pour avoir un pouce en moins ? :o 

      • Saturday 17th October 2020 at 14:18

        j'suis peut etre mal placé pour donner des conseils et autre, mais on apprends à vivre nos particularités et tout finit par petit a petit s'améliorer!

        j'ai déjà ma petite idée à ce sujet, mais je pense que mes écrits et mon imagination sont pour moi plus intime en soit que ma propre vie et expérience.

        En effet, ça doit pas aider haha !

        Je me suis battue avec mon compteur éléctrique parce que c'était la merde et ça l'est toujours, mais on fait avec haha.

    2
    Saturday 17th October 2020 at 14:08

    Je sais pas si je suis considérée comme étant hypersensible, je me suis jamais fait diagnostiquée en tout cas. Mais pour le coup moi aussi je pleure beaucoup quand je suis seule mais comme l'a dit Skaggurl, s'entourer de bonnes personnes aide beaucoup à l'accepter. 

    Perso j'ai créer mon premier blog parce que ma meilleure amie était sur ekla, c'était y'a plus de 7 ans donc je pense qu'elle ne s'en souvient pas et qu'elle ne pense pas que je suis toujours sur la plateforme. Et d'un côté heureusement parce que, comme toi, je trouve mon blog hyper personnel et même si c'est paradoxal, je suis plus à l'aise à l'idée que des inconnus me lisent plutôt que mes proches. J'ai une amie qui sait que je fais du RP et qui était contente que je lui dise et des fois je me dis que je pourrais lui passer l'adresse de mes blogs parce que je sais que c'est une personne super bienveillante et qu'elle trouvera surement ça cool.

    Des fois mes potes/les gens de ma classe me demandent comment j'en sais autant sur le blogging (j'ai récemment eut un cours sur de la rédaction online et j'étais la seule à avoir la réponse à ses questions) et je sais que si je leur dit "bah j'étale ma vie sur internet depuis que j'ai 11 ans", ils vont forcément aller voir et j'ai pas envie.

    En tout cas je trouve ça cool que t'ai donné l'adresse de tes blogs à ton copain, même si il ne les a jamais visité, ça veut dire que tu lui fais confiance et que t'es suffisamment à l'aise avec ça.

     

      • Saturday 17th October 2020 at 15:43

        C'est comme quand je me confie à quelqu'un ; J'ai beaucoup plus de facilité à me confier à quelqu'un dont je ne suis pas proche car je me dis qu'il s'en fout et qu'il ne s'inquiétera pas pour moi. C'est assez paradoxal comme tu dis.

        J'avais eu un cas comme ça aussi. Les gens n'ont pas été surpris car j'ai tendance à m'y connaître dans l'informatique, heureusement pour moi car je n'avais vraiment pas envie de leur dire.

        Oui, à ce niveau-là il y a pas à dire. Et de toute façon, je sais que s'il lit, il me jugera pas car ce sont des choses que je lui dis déjà de base.

    3
    Sunday 18th October 2020 at 13:39

    par contre ton mec qui connaît tes blogs et ne va pas dessus... ça me scie les amis/amours qui sont proches de nous mais s'intéressent à peine à nous

      • Monday 19th October 2020 at 14:17

        ça l'intéresse pas x)

      • Monday 19th October 2020 at 18:11

        nan mais lol tu racontes ta vie dessus et comment tu te sens et il en a rien à foutre. remarque Antoine aussi s'en foutait quand on était ensemble sauf que je racontais pas ma vie dessus et donc il s'en foutait des thématiques même ça c'est nul que par curiosité il allait pas voir genre au moins une fois jsp

      • Thursday 22nd October 2020 at 00:20

        Je suis même pas sure qu'il sait que je raconte ma vie dessus x) Il sait que j'ai un blog mais il sait pas il y a quoi dessus 

    4
    Monday 2nd November 2020 at 12:11

    je me reconnais partiellement dans ton article, j'ai beau partagé l'adresse de mon blog sur mes réseaux sociaux pendant des années, les gens s'en fichent carrément, genre personne de mon entourage ne sait ce que veut dire 'graphisme' ou bien des trucs qu'on fait exclusivement sur des blogs et lol je compatis, j'ai toujours cru que je suis chanceuse d'avoir découvert eklablog surtout à l'époque cc quand y'avait trop de gens actifs et tout je me suis fait plein d'amis même si la plupart ont quitté ms nous avons quand même passé des moments de fou (c virtuel je sais ms who cares anyways j'ai tjrs rêvé de leur rencontrer irl...). Quant à mon ex, je lui ai pas mal de fois envoyé mon blog mais il s'en foutait et ça me blessait tellement ce type d'insouciance je me console en disant: si t'es gamine cvp dire que tt le monde est comme toi donc arrête ton drame et accepte ta réalité 

      • Monday 2nd November 2020 at 19:32

        Moi aussi je me suis fait tellement d'amies ici que je voudrai rencontrer irl... Eklablog c'est vraiment mon petit monde secret à part de ma réalité ♥

    5
    Wednesday 11st November 2020 at 10:16

    Salut :)

    Pour ma part, je suis hypersensible et c'est vrai que pendant de nombreuses années, mon blog était inconnu de mes amis, c'était un monde à part où je pouvais m'exprimer comme je voulais, où j'exprimais une part de moi que je ne voulais pas, que je n'osais pas, montrer aux autres, ou du moins aux autres m'entourant durant cette période. Je pleurais souvent derrière mon écran, c'était un défouloir public.

    Maintenant c'est différent, mes amis, ma classe, savent que j'ai un blog, depuis deux ou trois ans maintenant, tous ne vont pas dessus, certains s'en fichent royalement, et franchement savoir que chacun fait sa vie avec cette information me soulage,  ça me glisse presque un peu dessus. Je remarque cependant qu'avant de parler de mon blog à mes amis et après en avoir parler, le contenu n'était pas le même, tout comme le blog en lui-même d'ailleurs. Maintenant je parle beaucoup plus de ressentis, d'impressions, de choses qui pourraient être vraiment intime à mes yeux mais j'aime me dire que, si ceux qui le lisent et me connaissent en irl, ressentent la même chose, on envie d'en parler avec moi, ils pourront. (mais ce n'est jamais arrivé :') )

    Mon contenu est devenu plus mature à mes yeux après avoir "ouvert" mon blog aux personnes irl de ma vie. Je n'ai plus la même utilisation d'eklabog, plus le même avis ni même le même intérêt de m connecter.

    Voilà, voilà, je lâche ça ici :) bonne journée !

      • Thursday 12nd November 2020 at 16:05

        Alors, ça te bloque un peu de l'avoir dit aux autres ou au contraire ça t'a libéré ? J'ai toujours peur de la réaction qu'aurons les gens en découvrant le "vrai" moi. 

         

    6
    Friday 13rd November 2020 at 15:42

    Haha, ça ne m'a rien fait. Vraiment. C'était très naturel, alors je n'ai pas ressenti quoique ce soit, j'étais prête, je le faisais pour moi, ça ne m'a pas stressé, ou du moins je n'en garde aucun souvenir précis donc c'est que ça devait me glisser dessus :)

    Je pense qu'il est important d'être soi-même afin que les autres se permettent de l'être aussi. Voir quelqu'un qui est lui-même, motive à vouloir et à oser être soi-même, et les gens qui sont eux-même ne sont-ils pas absolument géniaux ? On aime ou pas, mais lorsqu'on est proche de ce genre de personne, c'est génial et j'ai l'impression qu'on les aime encore plus, justement car ils sont eux-mêmes. Non ? Alors je t'encourage à être la vraie toi, tu vis pour toi, tu n'as qu'une vie (enfin on ne sait pas mais bref tu vis celle-là en ce moment), pourquoi la gâcher, gâcher du temps à te demander si tu peux être toi ou pas ? Sois toi. L'humain se bat pour ça depuis des années, pour la liberté d'être soi, alors motive les autres à l'être en étant toi-même. Vas-y progressivement :)

      • Friday 13rd November 2020 at 22:28

        Je vais essayer alors, en douceur, en espérant que ça ne gâche pas tout.. 

    7
    Saturday 14th November 2020 at 10:04

    Et si ça gâche tout, alors était-ce réellement des amis ? T'aimaient-ils pour ce que tu étais ?

    8
    Saturday 14th November 2020 at 18:01

    Heyy !

    J'ai été pareille (et le suis toujours); dans la honte et le secret, non seulement face au besoin d'exprimer mes émotions, mais également face à mes textes, qui souvent étaient des nouvelles sans lien avec ma vie.

    Cette honte de l'écriture, qui "fait gamine, ridicule, emo-girl", c'est vraiment quelque chose d'appris socialement pour les meufs. Avoir des émotions, c'est être faible, et exprimer nos émotions, encore plus en tant qu'hypersensible, est vu comme extrême, inutile et ridicule.

    Cette honte d'écrire, je pense qu'elle s'est notamment ancrée avec la compagnie de mon ex-copain, avec qui j'ai passé la plus grande partie de mon adolescence. Pour resituer le cadre: je me détestais, j'avais besoin de quelqu'un qui me donnait peu d'affection, je n'aurais jamais pu accepter quelqu'un qui m'aime réellement. Donc, recevoir de l'affection d'un bad boy inexpressif tout en pouvant préserver ma haine de moi jusqu'à ce qu'elle évolue lentement; ça m'allait parfaitement.

    Il n'a jamais daigné lire le moindre truc de moi, même si comme toi, j'avais appris à ne rien apprendre de lui (alors que moi, bien sûr, je le félicitais et l'encourageais sur ses morceaux en guitare), quand bien même j'avais écris un livre. Quand il me demandait ce que faisait et que je répondais que j'écrivais, il me répondait toujours ce smiley O.o étonné, qui se demandait pourquoi je continuais cette activité puérile. Activité qui sauves des vies, mais bon, quand c'est féminin et jeune, c'est forcément de la merde. Au bout d'environ cinq ans et plusieurs combats contre la dépression, j'ai finit par sortir la tête de l'eau, et étrangement, dès que j'allais mieux, tout s’effondrait avec cette personne. Bah oui, quand on récupère son estime et qu'on se rend compte qu'on veut être valorisé sur ce qui nous importe, on n'accepte plus d'être traité comme ça. Je te souhaites donc sincèrement de meilleures relations dans l'avenir, même si je comprends ta position !

    En tant qu'introvertie, c'est déjà assez dur d'avoir des amis, mais alors risquer de les perdre parce qu'ils nous jugent/n'aiment pas ce qui vient aussi profondément de nous ? Et à force de ne pas le montrer, ça devient de plus en plus sacré, de plus en plus difficile de ne pas prendre la critique du texte comme une critique de soi. Pourquoi est-ce que l'écriture n'est pas vue comme d'autres domaines artistique? Est-ce que c'est comme ça qu'on traite ceux qui brodent, tricotent, dessinent, font d'un instrument, ou même les sportifs? Je trouve qu'il y a vraiment un problème avec l'écriture, et notamment l'écriture féminine. Les deux gars de mon lycée qui écrivaient, eux, étaient vu comme des poètes, des génies littéraires, des Rimbaud Verlaine stylé,... Pendant que nous, nous nous cachions, en osant à peine échanger avec une de mes amies, alors que nous avions toutes les deux écrit un livre.

    Et ce n'est qu'aujourd'hui, à 22ans, que je commence à trouver de la légitimité de m'exposer à mes amis les plus proches (même si toujours impossible d'en parler à des connaissances, de la peur panique de passer pour une "prétentieuse"), parce que eux aussi entreprennent des projets, s'affirment dans leurs hobbys ou créent leur entreprise. Parce que les projets de jeunes adultes, c'est d'un coup plus sérieux, ça a du potentiel, c'est plus emo là d'un coup. Je trouves ça dramatique qu'on écrase à ce point la créativité des jeunes qui trouvent du réconfort dans l'écriture, sachant que c'est l'époque où j'ai été la plus productive. Aujourd'hui, je me contente de reprendre mes vieux écrits, les mettres en formes et enfin oser les montrer. C'est tellement dommage, tout ce temps perdu.

    Je vous souhaites à toutes de trouver plus de légitimité dans ce que vous créez <3

     

    (ps: aujourd'hui, mon copain est plein d'admiration et de passion envers ce que je fais, il m'aide même dans les corrections et les idées quand je lui demande)

     

      • Sunday 15th November 2020 at 18:57

        C'est hyper triste mais j'ai aussi eu cette histoire avec le bad boy ! J'espère qu'un jour j'aurai un garçon qui me donne autant de respect que je suis censée en avoir (car actuellement, je ne suis pas capable de voir ce que je mérite).

        Tu as vraiment tout dit dans ton commentaire. Certains hobbys sont vraiment mal vu et encore plus si on est fille. Ce que je trouve vraiment débile..

      • Sunday 15th November 2020 at 20:01

        Eh oui, la fameuse phase bad boy à travers laquelle on passe toutes... Mais ça fait sens aussi, on a études qui montrent qu'aujourd'hui encore à l'adolescence, la quasi totalité des personnes assignées meuf voient leur confiance et estime en elle dégringoler, alors que celle des mecs augmente. Tout ça pour dire que ça n'est pas juste un problème individuel, on n'est pas juste bête de faire ça, ça a un sens dans le monde dans lequel on vit ; il faut en faire un vécu commun, à travers lequel on répare nos douleurs ensembles. Faut pas se laisser abattre, et surtout faire en sorte que de moins en moins de jeunes filles aient besoin de bad boy avant de réaliser leur valeur <3

        Courage à toi, tu le mérites et je suis sûre que tu trouveras, le temps ne presse pas <3 Tu vaux tellement mieux que la totalité des bad boy réunis kiss

    9
    Sunday 15th November 2020 at 20:00

    Eh oui, la fameuse phase bad boy à travers laquelle on passe toutes... Mais ça fait sens aussi, on a études qui montrent qu'aujourd'hui encore à l'adolescence, la quasi totalité des personnes assignées meuf voient leur confiance et estime en elle dégringoler, alors que celle des mecs augmente. Tout ça pour dire que ça n'est pas juste un problème individuel, on n'est pas juste bête de faire ça, ça a un sens dans le monde dans lequel on vit ; il faut en faire un vécu commun, à travers lequel on répare nos douleurs ensembles. Faut pas se laisser abattre, et surtout faire en sorte que de moins en moins de jeunes filles aient besoin de bad boy avant de réaliser leur valeur <3

    Courage à toi, tu le mérites et je suis sûre que tu trouveras, le temps ne presse pas <3 Tu vaux tellement mieux que la totalité des bad boy réunis kiss

      • Sunday 15th November 2020 at 22:35

        Oui, j'espère que plus tard, dans très longtemps, quand j'aurai une fille, j'arriverai à lui faire prendre conscience de sa valeur. ;-; (Et si j'ai un garçon, ba je lui apprendrai à pas être un connard aha)

        Merci beaucoup, j'espère aussi mais malheureusement pour le moment j'ai du mal à y croire. :(

    10
    Monday 16th November 2020 at 01:14

    Haha moi aussi je pensais tout le temps à cette fille que j'aurais (maintenant, je ne veux plus d'enfant), je lui dédiais mes journaux intimes, mes apprentissages, ce que je voulais qu'elle vive, qu'elle ne vive pas, ce que je ferais différemment de mes parents... Maintenant du coup, j'ai surtout envie d'intervenir auprès de collèges/lycée en santé mentale et sexualité, parce que j'ai l'impression de enfin m'en être assez sortie pour avoir quelque chose à apporter. Bref, tout ça pour dire que tout ce vécu pourra quand même aider des gens au final, et créer un monde meilleur !

    Ça met du temps... Vis, testes des trucs, tente des nouvelles expériences/action, j'ai l'impression que c'est la meilleure porte d'entrée pour augmenter sa confiance en soi (faire des trucs dont tu te sentais pas capable, mais en fait sont très souvent à ta portée), qui elle même est un bon moyen détourné d'augmenter notre sentiment de valeur/estime personnelle. J'espère que je suis assez claire haha, mais je te le souhaites sincèrement, c'est vraiment central en santé mentale (ouioui je suis en master de psycho ouais) !

    Des bisous et de la bienveillance

      • Tuesday 17th November 2020 at 23:19

        Oh moi aussi je suis en Master psycho (oui ça se voit pas MDR). Mais je viens de loin, donc je suis déjà contente des progrès que j'ai fait et je ne vais pas arrêter. Je vais essayer de tester des choses comme tu dis ! Merci beaucoup pour toutes tes paroles, ça m'a fait du beaucoup de bien : 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Add comment

    Name / User name:

    E-mail (optional):

    Website (optional):

    Comment: